Ir para o conteúdo Ir para rodapé

Les Livres Maudits

Autor:Jacques Bergier

10.00

Informação adicional

Peso 104 g
Ano

1971

Idioma

Formato

17×11

Encadernação

Cartonada

N. Pág.

190

Colecção

REF: 51 Categoria: ID do produto: 23120
Partilhe:

Paris – In-8º. Col. L’Aventure Mystérieuse

Des livres au contenu prodigieux ont été systématiquement détruits tout au long de l’Histoire, d’autres ont été rendus inaccessibles au public grâce à des méthodes de chiffrage. C’est le cas du livre de Thoth, des stances de Dzyan, du manuscrit Voynich et d’Excalibur, le livre qui rend fou.
Ils sont successivement étudiés par Jacques Bergier, dans cet ouvrage inédit, qui examine également le pourquoi des destructions massives d’ouvrages ésotériques, comme ce fut le cas dans l’incendie de la Bibliothèque d’Alexandrie.
Une conclusion s’impose: il existe une conspiration contre un certain type de savoir, faussement appelé occute, une conspiration qui couvre tous les pays et se rencontre à toutes les époques.
Qui donc brûle les livres maudits?

A la suite de quoi, la persécution policièrediminue mais les menaces se multiplient: si Mme. Blavatsky s’obstine à parler du livre de dzyan, elle doit s’attendre au pire. Elle s’obstine.
Elle a maintenant en sa possession les Stances de Dzyan, qui n’est même pas en sanscrit mais rédigé dans une langue appelée Senzar dont personne n’a jamais entendu parler avant ni après elle. Mme Blavatsky a même traduit le nexte en anglais: cette traduction paraîtra en 1915 à l’Hermetic Publishing Company de San Diego, Etats-Unis, avec une préface du Dr. A. S. Raleigh. J’ai pu consulter em 1947 ce document à la bibliothèque du Congrès à Washington. Il est très curieux et mériterait d’être étudié.
La réplique des Inconnus est terrible; et admirablement organisée. On frappe Mme. Blavatsky dans ce qui lui est le plus cher: ses prétentions à l’occultisme. La Société de recherches psychiques anglaise publie un rapport absolument accablant rédigé par le Dr. Hodgson: Mme Blavatsky n’st qu’un prestidigitateur tout à fait banal: toute son histoire est une escroquerie. Elle ne se remettra jamais de ce rapport. Elle vivra jusqu’en 1891, complètement démolie psychiquement, dans un état de dépression mentale lamentable.

– Les Hommes en Noir
– Le Livre de Toth
– Ce Qui Fut Dédruit à Alexandrie
– Les Stances de Dzyan
– Le Secret de l’Abbé Trithème
– Ce Que Jonh Dee a Vu Dans le Miroir Noir
– Le Manuscrit Voynich
– La Manuscrit Mathers
– Le Livre Qui Rend Fou: Excalibur
– L’Affaire du Professeur Filippov
– La Double Hélice
– Épilogue